Pourquoi un roman ?

Il aurait été simple que je vous réponde : « Pour le plaisir » et en effet, c’est la première réponse qui me vient à l’esprit.

Mais, après m’être posé, avoir soupesé mon livre, l’avoir feuilleté, presque senti ses pages en m’enivrant de l’odeur particulier du papier, je me rends compte qu’il y a plusieurs réponses à cette question finalement pas si simple:

1) Pour le plaisir, évidemment

Pour le plaisir de créer des personnages en leur attribuant à chacun son caractère. Pour le plaisir d’ériger des décors en s’y promenant par la pensée. Pour le plaisir d’imaginer des odeurs (Si ! Si ! C’est possible), des sons et des goûts. Pour le plaisir de faire plaisir au lecteur.

2) Pour exorciser ses démons

Ne m’asperge pas d’eau bénite, lecteur ! L’écriture est un moyen de poser sur le papier de vieilles rancœurs, de guérir de certains maux et de fermer de vilaines plaies. Certains personnages en sont le reflet. Les nombreux rebondissements de Les colonnes du temps correspondent souvent à des leçons de vie et à la façon dont nous devons les appréhender : colère, trahisons, mensonges, mort…

3) Pour donner une note d’espoir

Ha, le principe du ying et du yang. Face aux démons, les anges. La fin d’une histoire n’est pas toujours gaie mais dans tous les cas, l’auteur cherche à faire naître chez son lecteur une réflexion. Face à l’ombre je place la lumière, face à la mort, la (re)naissance et face au fou, le sage. Au final, dans ce monde où on semble mettre les ténèbres au premier plan, je souhaite pouvoir vous apporter la lumière. N’y voyez aucune idéologie renmanienne !

Les colonnes du temps

Synopsis :

Automne 2003.
Notre planète est agressée par une sphère lumineuse qui dévore lentement sa surface. Seuls ses pôles semblent épargnés par l’avidité du monstre qui, en peu de temps, finit par effacer l’Europe et l’ouest asiatique.
Tandis que la population mondiale se terre dans des grottes ou colonise l’Alaska, les nations s’organisent et bâtissent une immense base souterraine, en Sibérie.
Celle-ci devient le refuge de scientifiques réunis dans une course contre l’annihilation totale de notre monde. Parmi eux, Patrick Schimmer, jeune géologue français qui, sans le savoir, jouera un rôle important dans le devenir de l’humanité.
Ceci est son histoire…

Le livre papier est disponible sur http://www.thebookedition.com : <a href= »http://www.thebookedition.com/stats_banniere.php?action=clic&id=119753″><img src= »http://www.thebookedition.com/images/vignette-couv-products-119753.jpg &raquo; alt= »Acheter LES COLONNES DU TEMPS » border= »0″/></a><img src= »http://www.thebookedition.com/stats_banniere.php?action=affichage&id=119753&Prime; width= »0″ height= »0″>

Sur Amazon : http://www.amazon.fr/colonnes-du-temps-John-Renmann-ebook/dp/B00TYE4C84/ref=asap_bc?ie=UTF8

La version numérique est disponible dans pas mal de librairies : FNAC, CULTURA, KOBO, etc..

http://www.amazon.fr/John-Renmann/e/B00UACW4PM/ref=ntt_athr_dp_pel_1

Bienvenue à tous

Il y a de cela 12 ans, j’entamais la rédaction d’une nouvelle de SF intitulée « Sphère céleste ». Je rangeais cette nouvelle dans le coin de mon tiroir de bureau, puis l’oubliais.

Quelques années plus tard, après pas mal de péripéties, de tâtonnements, de ratures et de remises à zéro de compteurs, j’achevais la rédaction de « Les colonnes du temps ». Ce roman est issu de « Sphère Céleste » et, c’est poussé par de nombreux amis lecteurs, que je me lançai dans sa publication.

Les débuts furent laborieux, j’ai notamment dû revoir la forme de l’histoire, dans laquelle il subsistait encore de nombreuses coquilles. Puis, j’ai repris l’illustration de la couverture car la première n’était pas suffisamment attractive à mon goût (et à celui de certains lecteurs qui me l’ont signalé, à juste titre).

Suivant les conseils d’une amie auteure, j’ai mis la moitié du livre en lecture libre sur le site http://www.monbestseller.com et, à mon grand étonnement, ai eu droit à une petite consécration : tout d’abord un premier article mettant en avant mon roman, , puis une interview:

Je souhaite dédier ce livre à tous les amoureux de lecture mais aussi à tous ses auteurs talentueux qui ont fait le choix de l’auto-édition.