Procès de John Renmann !

INFRACTION : Machisme notoire

ACTE D’ACCUSATION : Mesdames et messieurs les jurés, je pose la question à l’accusé : Monsieur Renmann, où sont les femmes ? Votre roman « Les colonnes du temps » en manque cruellement ! L’auteure Sandra Ganneval vous en a fait la remarque et aurait été à deux doigts de vous tirer les oreilles si elle s’était laissée emporter par sa fougue féministe ! Rendez-vous compte messieurs les jurés, UNE seule femme ! Qui plus est, une potiche juste bonne à…faire la bonne ! Pas une seule représentante de la gente féminine parmi les scientifiques chargés d’étudier la sphère ! C’est tout simplement SCAN-DA-LEUX !

PLAIDOIRIE DE LA DEFENSE : Madame Ganneval a dégainé le Smith & Wesson beaucoup trop vite. Elle n’en était qu’à la page 58 d’un extrait qui en compte 256, voyons ! Sans vouloir tout dévoiler de l’intrigue, il y a tout de même 4 femmes dans l’histoire dont 2 qui ont un rôle plus qu’essentiel. De plus, bien que ce ne soit pas mentionné explicitement, la société alien dont il est fait mention dans le livre est de nature matriarcale. Pensez-y au moment de donner votre verdict, messieurs.

VERDICT : Acquitté. Mais nous incitons M. Renmann à faire en sorte que la parité homme/femme soit d’avantage respectée dans son prochain roman qui, si je ne m’abuse, se déroule aux Antilles françaises.

3 commentaires sur « Procès de John Renmann ! »

  1. Bonjour, John, c’est moi, la vilaine « accusatrice » qui n’a même pas fini le roman et qui ose se plaindre du manque (criant tout de même, je maintiens) de femmes dans ces premières pages ! Bon, en tout cas, votre défense me donne envie de poursuivre ma lecture, j’espère que je vais découvrir de beaux portraits d’héroïnes… sinon… emportée, comme vous le dites, par ma fougue féministe (quoi ? c’est la fin du monde et le sexe dit faible n’a pas droit au chapitre ? mais je vais de ce pas râler auprès de l’auteur des « colonnes du temps », moi !)… attention à vos oreilles ! lol ! Très cordialement. Sandra.

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Sandra ! J’ai sincèrement eu peur que vous preniez très mal mon commentaire tourné à la dérision, je ne vous cache pas que je suis soulagé de vous compter encore parmi mes lecteurs ! Votre remarque est justifiée et comme je le dis avec humour, mon prochain roman comblera cette vilaine lacune. Cependant je vous prie de me croire, si les femmes sont peu nombreuse dans mes récits, elles occupent une place essentielle…je n’en dirai pas plus !
      Au plaisir de vous lire à mon tour.

      J’aime

Répondre à Anonyme Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s