L’ampoule et le coeur

Connaissez vous cette petite anecdote, reprise dans mon livre ?

Extrait : les colonnes du temps – chapitre 8 – GUERNICA

Un jour, le responsable d’une grande fabrique automobile décida de remplacer l’ampoule défectueuse d’un de ses ateliers alors qu’aucun des ouvriers sur place ne lui avait signalée. Dans les jours qui suivirent, la productivité de l’atelier puis de toute l’usine fit un bond en avant. On se rendit compte assez vite que ce regain de productivité n’était pas lié à la qualité accrue de l’éclairage de l’ampoule remplacée. Les ouvriers avaient apprécié que leur responsable ait détecté, puis résolu, seul, un problème les affectant.

Ravis par l’implication de leur chef, ils ont, de manière inconsciente pour la majorité d’entre eux, décidé d’être plus productifs. 

Observez que nous réagissons tous ainsi. Au delà de l’appréciation du chef, c’est l’attention que l’on nous porte qui nous ragaillardit et nous fait inconsciemment avancer. L’homme est un animal social (avant d’être asocial) et c’est à la fois sa force et sa faiblesse.

N’oubliez jamais que qui que vous soyez, on vous voit. La lumière, c’est vous.

ampoule-sous-forme-de-coeur-24435024